24h chrono, le Sénégal sous haute tension

Kiefer Sutherland (Jack Bauer) pourrait bien s’inspirer de la situation actuelle du Sénégal pour la saison 9 de 24h chrono. En effet, tous les sénégalais retiennent leur souffle et attende de voir ce qui va se passer demain. Coïncidant avec le 11e anniversaire de l’alternance, l’opposition a décidé de mettre son grain de sel dans les différentes manifestations qu’avaient prévues les partisans de Mr Wade (PDS). Et avec le vent de contestation qui souffle dans le monde arabe actuellement, certaine personnalité (Sidy lamine Niass) aimerait bien faire une révolution à l’égyptienne. Ceci dit cette éventualité se rapproche plus d’une utopie qu’autre chose ; toute fois, l’Etat prend très au sérieux cette menace qui pourrait troubler l’ordre public.

Avec les premiers Bouazizi, la couleur était déjà annoncée ; des gens ont commencé à se demander si ces actes de désespoir ou de folie (c’est selon la manière dont conçoit le suicide) pourrait avoir un effet domino et pousser les populations à se soulever contre les problèmes aux quels elles sont confrontées. Mais rien ne s’est passé ; la situation du Sénégal est loin d’être comparable à celle des pays arabes où les révolutions ont eu lieu. Mais aujourd’hui la donne a légèrement changé. Toutes ces frustrations dues aux promesses non tenues, aux coupures intempestives du courant, à la cherté de la vie etc. (la liste est longue) peuvent avoir leur incidence sur la journée demain. Ayant pris conscience de la gravité de la situation, des chefs religieux, notamment la famille Niassène de Kaolack, ont intervenu publiquement pour appeler au calme la population. Même s’ils n’ont pas interdit à leurs disciples de manifester, ils leur ont néanmoins demandé de le faire pacifiquement et dans la discipline. Un appel a été aussi lancé en direction du Gouvernement pour qu’il autorise toutes les manifestations ; ce qui a été fait puisque l’Etat, par la voix de son Ministre de l’intérieur Ousmane Ngom a garanti que toutes les marches seront autorisées. Seulement, là où il y a problème c’est qu’en ce jour, il n y aura pas que des marches de protestation. Le risque étant que les différents protagonistes se rencontrent sur les mêmes lieux ; ou encore que d’autres manifestations dégénèrent et impliquent l’intervention des forces de l’ordre. Situation qu’il faut prendre en compte vu la tension politique et sociale qui existe en ce moment.

Le 19 mars est un jour que les sénégalais attendent avec inquiétude. Dans un pays ou certains pensent tout va mal et d’autres que tout va bien, il est clair que l’Etat et l’opposition se livrent à un dialogue de sourd. Comment tenir dans un même pays et dans les mêmes villes des manifestations aux visées diamétralement opposées. Le pire est à craindre ; mais j’espère que les manifestants, quelque soit le camp qu’ils défendent, auront la maturité nécessaire pour ne pas ébranler la stabilité politique et sociale tant enviée du Sénégal.

The following two tabs change content below.
Ameth DIA
Blogueur sénégalais, ancien Sanaarois, passionné de jeux vidéo (particulièrement de MMORPG), de Naruto, grand fan de Sexion d'assaut et supporter de l'équipe de France de football.
Ameth DIA

Derniers articles parAmeth DIA (voir tous)