Les lions vont-ils enfin se réconcilier avec le 12e Gaïndé ?

C’est le match de la confirmation. Quelle confirmation me demanderez-vous. Celle qui nous permettra de savoir si les Lions de la Téranga sont toujours en convalescence ou s’ils ont définitivement ressorti leurs griffes. Bien qu’ils aient gagné leur cinq derniers matches avec des scores plutôt satisfaisants (4-2,7-0,3-0 respectivement contre la RD Congo, l’île Maurice et la Guinée Conakry), les Sénégalais restent sur leur garde avec une équipe qui leur a tant fait rêver mais qui les a, surtout, trop souvent déçus.

La traversée du désert a commencé un samedi après midi (le 11 octobre 2008), lors du match Sénégal vs Gambie comptant pour les qualifications combinées CAN-Coupe du monde. Tenu en échec, avec comme résultat un match nul (1-1), le Sénégal se retrouve éliminée de la course aux deux prestigieuses compétions. Ne pas participer à une coupe du monde passe encore ; mais rater une coupe d’Afrique est une chose inacceptable pour les supporters. Aussi, tout de suite après le coup de sifflet final, une émeute éclate dans le stade. Les joueurs sont pris à parti par des supporters mécontents et c’est par grande chance qu’ils s’en sortent tous sains et saufs. Cette déception de trop est la goutte d’eau qui fait déborder le vase. Des critiques fusent de partout et certains cadres (El Hadj Diouf, Henri Camara Tony Silva) en prennent pour leur grade. A partir de ce jour, les Lions sont tombés dans l’estime des Sénégalais.

Trois années ont passé et depuis de l’eau a coulé sous le pont. Entre temps, la lutte a profité du terrain libre laissé par les Lions pour accroitre encore plus sa popularité. Dans ce sport au moins çà se passe entre sénégalais et la fierté nationale n’est pas mise à rude épreuve. Aujourd’hui, une nouvelle équipe a vu le jour avec à sa tête Amara Traoré (on décide enfin de faire confiance aux potentiels locaux). Les anciens, jugés trop vieux sont priés de quitter le navire pour laisser la place à jeunes joueurs talentueux. Etant conscient qu’ils doivent se racheter auprès de leurs supporters, l’équipe nationale s’affairent à redorer leur blason. Finis les scandales, les rivalités malsaines ou encore les sorties nocturnes de certains joueurs qui défrayaient la chronique. L’actuel staff se concentre uniquement sur le jeu ; leur crédo, prendre les meilleurs joueurs, ceux qui sont compétents en club et qui jouent régulièrement. Et cette politique paie puisque les Lions deviennent de plus en plus compétents avec une défense solide et des attaquants (Papis Demba Cissé, Moussa Sow Mamadou Niang) très efficace dans leur championnat respectif.

Il n’est pas facile de reconquérir un cœur brisé par trop de déceptions ; et cela, les lions le savent très bien. Malgré tous les efforts fournis et les progrès enregistrés, les supporters restent encore dubitatifs. Bien qu’ils aient repris un peu d’estimes de la part des fans, tous attendent que l’équipe nationale  se frotte aux grosses écuries pour pouvoir, enfin, jauger leur valeur. Et ce Samedi, une occasion très particulière leur est offerte face au Cameroun, le principal rival des Lions. Même si cette équipe traverse elle aussi une crise qui, à mon avis, est plus grave que celle que nous avons subie, le Cameroun restera toujours un grand d’Afrique ; et surtout l’équipe qui nous a privé du titre de champion en 2002. Ce match relève donc d’une importance capitale pour deux équipes désireuse de briller à nouveau pour leurs fans respectifs. Ce qui est sûr, c’est cette fois ci il y aura beaucoup plus de monde dans le stade que lors des précédents matches. Après les avoir boudé pendant presque trois ans, le 12e Gaïndé (12e lion, collectif des supporters sénégalais, mais aussi surnom des supporters sénégalais) commence à revenir pour soutenir son équipe. Cela se ressent d’ailleurs par la présence d’un nombre impressionnant supporters lors des séances d’entrainement des joueurs. Au-delà d’une rencontre comptant pour les qualifications à la CAN 2012, ce match représente l’occasion pour les Lions de se réconcilier une bonne fois pour toute avec son public.

The following two tabs change content below.
Ameth DIA
Blogueur sénégalais, ancien Sanaarois, passionné de jeux vidéo (particulièrement de MMORPG), de Naruto, grand fan de Sexion d'assaut et supporter de l'équipe de France de football.
Ameth DIA

Derniers articles parAmeth DIA (voir tous)