Naruto Gaiden, chapitre 4: les choses sérieuses commencent

Enfin, s’écrierons certains, les plus pessimistes particulièrement. Ceux là qui dès le début (les deux premiers chapitres) avaient déjà commencé à critiquer, trouvant ce  spin-off un peu trop monotone. D’autres s’interloquaient sur l’intérêt un peu trop persistant que Masashi portait au personnage de Sarada. Après tout pourquoi accorder autant d’importance à une fille? Naruto, c’est un truc de mec avant tout, ça envoie de la sueur, ça pue les testostérones, il ya des personnages qui meurent à presque chaque arc, et par dessus tout, ça pète de partout avec des Biju dama, des magatama et autres jutsu surpuissants. Je me rappelle même avoir vu un post dans un forum à la limite misogine, où l’auteur s’inquiétait de la tournure un peu trop Kawai que pourrait prendre cette aventure avec celui qui est pour le moment le personnage principal. Ils doivent être rassurés maintenant, il faut dire que nous attendions tous avec impatience le début des premières confrontations. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que ça envoie du lourd, toute proportion gardée avec l’entrée en scène de Naruto.

Des combats brefs mais instructifs

image

Naruto en mode Kurama

Même si les combats ne durent pas en longueur – wai on aimerait en voir plus, beaucoup plus, suspense oblige, l’auteur nous en fait voir que quelques échanges. Après tout, il faut qu’il en garde un peu sous la manche pour la suite ce qui n’est pas pour me déplaire. Les premiers brefs échanges ont commencé dès le chapitre 2 avec comme protagonistes Sasuké et Shin. Masashi en a profité pour nous montrer toute la classe de Sasuké, capable désormais d’effectuer des mudras* d’une seule main. Ensuite dans le chapitre 3, ce fut autour de Sarada et Chouchou vs  Shin; cependant, cette confrontation ne nous a pas permis de découvrir les capacités spéciales de Sarada ni même ses jutsus de base. On a plus admiré le Baikono jutsu de Chouchou plus qu’autre chose. La troisième confrontation, chapitre 4, est celle qui oppose Naruto à Shin, encore lui, ce garçon est partout dis donc. Dans cette dernière, on revoit le mode Kurama de Naruto pour notre plus grand plaisir. Mais Masashi n’en fait pas des tonnes non plus, priorité à la nouvelle génération donc les combats devraient être plus raisonnables que lors des saisons précédentes. On découvre surtout un peu plus les capacité de Shin, un garçon pour le moins  mystérieux.

Qui est ce mysterieux Shin?

image

Mangekyu Sharingan de Shin

La question se pose aussi dans les différents forums. Si certains se penchent sur la thèse d’expérimentation d’Orochimaru avec un croisement de gênes, moi je préfère juste penser qu’il est l’enfant d’un simple Uchiha et j’espère que son ADN n’a pas été bidouillé pour en faire un super ninja comme ce fut le cas avec  Kabuto (mode sennin), Madara, Obito, Danzou etc. Pour cette fois ci, j’espère qu’il n’y aurait pas de super ninja capable d’utiliser des techniques qu’ils ne devrait normalement pas pouvoir utiliser.
Le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il a une tête bizarre avec ses yeux grand écarquillés et sa coiffure toute aussi bizarre. J’ai tweeté la première réaction que j’ai eue en regardant son visage:

Le garçon au Sharingan, il a une tête vraiment bizarre on dirait le visage qui est sur le torse de Madara #Narutogaiden #kebetu
https://twitter.com/hatemida/status/596409022661709824

Aussi bizarre que cela puisse paraitre, Shin est un membre du clan Uchiha. Sasuké était censé être le tout dernier des Uchiha en compagnie d’Obito et Madara lors de la quatrième grande guerre ninja. Apparemment quelqu’un d’autre a survécu lors du massacre du dit clan et a réussi à procréer. On ne connait pas encore qui sont ses parents. Bien qu’il appelle Grand méchant père, j’ai quelques doutes concernant ce supposé lien de parenté d’autant plus qu’on ne connait toujours pas l’identité de ce dernier.
Shin n’est pas du genre très bavard. Je dirai même qu’il a du mal à s’exprimer car Il utilise souvent des phrases courtes, entrecoupées de points de suspension. On dirait qu’il hésite, ou qu’il ne sait pas trop quoi dire ou comment le dire. J’ai même l’impression qu’il est sous l’emprise d’un genjutsu.
Shin semble avoir une prédilection pour les armes ninja. Il en a utilisé une à chacune de ses confrontations, une sorte de pioche attachée à une chaîne contre Sasuké, une sorte de shuriken géant attaché encore à une chaîne contre Sarada et Chouchou, et contre Naruto, cette même arme mais avec cette fois ci des projectiles qui s’y détachent. Autre chose assez étonnante pour un gamin de son âge, il possède déjà le Mangekyou Sharingan, seul Obito avait réussi à éveiller le sien à cet âge là. Il s’en sert d’ailleurs pour lancer une attaque de portée, devinez avec quoi, une arme ninja biensur, la même utilisée contre Sarada. Comme si ses capacités n’étaient pas assez étonnantes, voilà qu’il utilise le Jikukan ninjutsu (technique spatio-temporelle. Moi qui me demandais comment il faisait pour apparaître et disparaître aussi facilement, j’ai eu ma réponse.

Ces dernières informations replongent dans le mystère le plus absolu le personnage de Shin car dans Naruto,il est impossible de parler de ninjutsu spatio-temporel, sans penser forcément à un personnage en particulier, Obito Uchiha. En prenant en considération le facteur héréditaire des jutsus effectués avec le Mangekyou Sharingan, il est possible d’établir un lien de parenté entre les deux personnages. Reste à savoir de quel lien il sera question. Quand à Saada, nul doute que ces capacités seront un peu plus détaillées avec l’éveil tant attendu de son sharingan. Le chapitre 5 à venir  risque d’être fort intéressent en émotion. Sarada rencontre enfin son père; ce qui risque d’agacer à nouveau les plus pessimistes.

The following two tabs change content below.
Ameth DIA
Blogueur sénégalais, ancien Sanaarois, passionné de jeux vidéo (particulièrement de MMORPG), de Naruto, grand fan de Sexion d'assaut et supporter de l'équipe de France de football.
Ameth DIA

Derniers articles parAmeth DIA (voir tous)