Jusqu’ici, Masashi s’est souvent arrangé pour qu’on ait une certaine sympathie envers les différents personnages qui ont eu à endosser la tunique du grand méchant. De Itachi à Obito,