Trois phrases pour finir l’année en beauté

2012 c’est fini ou presque; et le moins que l’on puisse dire, c’est que cette fin d’année a été très riche en actualité. Nos chers politiciens nous ont offert un spectacle digne d’un scénario de série B avec autant de rebondissement possible et imaginable. J’ai choisi de partager avec vous les trois phrases qui ont le plus retenu mon attention en cette dernière semaine  de l’année 2012, très chargée en actualités politiques.

Lundi 25 décembre

Vendredi 21 décembre

Heu la fin du monde ce n’était pas il y a une semaine?

Lundi 24 décembre

macky« Je ne permettrais plus qu’on porte atteinte à mon honorabilité » Macky Sall

 

Toutes les radios en ont fait leur une. La sortie du chef de l’Etat (pendant le week end) n’a laissé personne indifférent. Sous le feu des attaques de ses anciens compagnons libéraux, le Président Macky  Sall ne semble plus supporter les attaques incessantes de ces derniers qui ne mâchent pas leur mots quand il s’agit d’émettre des critiques à l’encontre du Chef de l’Etat. Ce coup de gueule (excusez du terme) a au moins eu le mérite de faire renaître le débat sur la liberté d’expression au Sénégal.

 

 

Mardi 25 décembre

 

amadou sall« Si Macky sall veut tuer Karim Wade qu’il le tue! S’il veut manger Karim Wade qu’il le mange…Nous savons tous que Macky Sall obéit aux marabouts et quand je dis marabouts, je parle de féticheurs. » Me Amadou Sall

 

Coïncidence ou pas, la déclaration du Pr MackySall a fait sa première « victime » car en ce jour de Noël, c’est l’arrestation Me Amadou Sall qui fait la une des journaux. Ce dernier, ex Ministre de l’intérieur sous le régime du Pr Wade et partisan du PDS aurait tenu des propos outrageux à l’encontre du chef de l’Etat. N’ayant pas répondu à la convocation de la DIC (division des investigations criminelles), il a été cueilli à son domicile pour être entendu par les policiers. Le PDS n’a pas attendu longtemps pour crier au scandale et apporter tout leur soutien à leur militant (ici)

 

Mercredi 26 décembre

abdoul mbaye« je n’abdique pas l’honneur d’être une cible » (L’intégralité du discours)

 Les députés du PDS ont cru trouver la solution pour mettre dans l’ambarras le Premier Ministre Abdoul Mbaye et son gouvernement. Malheureusement pour eux, ils sont tombés sur le mauvais client. Non seulement la motion de censure n’est pas passée car ils sont minoritaires à l’assemblée nationale (cela n’a surpris personne)  mais en plus il se sont fait ridiculiser par le Pr Ministre qui s’est révélé un grand orateur et qui s’est très bien défendu face aux accusations de l’opposition. 

 

 

 

The following two tabs change content below.
Ameth DIA
Blogueur sénégalais, ancien Sanaarois, passionné de jeux vidéo (particulièrement de MMORPG), de Naruto, grand fan de Sexion d'assaut et supporter de l'équipe de France de football.
Ameth DIA

Derniers articles parAmeth DIA (voir tous)